Focus sur le mémorial de Shoah

Créé en 1943 dans la clandestinité, le Mémorial aux Juifs assassinés d’Europe est un lieu crée en souvenir de l’histoire de la déportation des juifs de France. Communément appelé mémorial de Shoah, il est ouvert au grand public depuis janvier 2005 après 4 ans de travaux.

Mémorial de Shoah : Un témoin de la persécution des Juifs

Shoah est un mot hébreu qui signifie « catastrophe ». Il a été spécifiquement utilisé pour signaler le génocide des juifs qui s’est déroulé pendant la seconde guerre mondiale. Ce terme a été considéré comme étant le plus qualifié pour désigner cet acte barbare.

Le Mémorial de Shoah a été créé par Isaac Schneersohn pour servir de lieu de documentation sur le massacre des Juifs. À cette époque, il était principalement constitué par le Centre de documentation Juive Contemporaine (CDJC). Ce dernier servait uniquement à rassembler des preuves qui témoignaient de la persécution de ce peuple. Ces documents archivés ont été d’une grande utilité puisqu’ils ont permis de rétablir la justice et ce, dès la fin de la guerre.

Un lieu rénové en honneur aux victimes de la Shoah

En 1950, le fondateur du lieu a décidé de lui donner une nouvelle dimension en y effectuant des travaux d’agrandissement. Pour ce faire, il a fait appel à l’architecte américain Peter Eisenmann pour créer un musée, un auditorium, un espace multimedia, des salles de lecture et un tombeau-mémorial. Ce dernier comporte les cendres des juifs déportés dans les camps d’extermination. Le Mémorial de Shoah est devenu à la fois un lieu de recueillement, de recherche, d’exposition et de méditation.

Grâce à ses talents, l’architecte a réussi à créer un endroit esthétique et très accueillant.

Mémorial de Shoah : Pour retracer l’histoire

Jusqu’à ce jour, le Mémorial de Shoah continue sa mission qui consiste à récupérer tous les documents liés à la persécution des Juifs. Des historiens et des chercheurs travaillent au sein même de ce lieu afin de mieux comprendre ce crime contre l’humanité.

Chaque semaine, le centre accueille toutes les personnes qui souhaitent y déposer des photos ou des objets qui datent de cette époque. Nombreux sont les gens qui y viennent pour transmettre des souvenirs aux générations suivantes. Il n’est pas rare de voir des survivants des camps de concentration qui viennent visiter le lieu pour se remémorer leur vécu.

D’autre part, pour honorer les victimes de la Shoah, on y créa « le Mur des noms » sur lequel est gravé tous les noms des Juifs déportés de France.

Tout savoir sur le musée de Grande Guerre
Où voir des objets du Grand Reich ?