Quels sont les grands musées de la Seconde Guerre Mondiale ?

La Seconde Guerre mondiale, en cinq ans, de septembre 1939 à 1945, a fait des millions de victimes. En France, qui a été au centre du conflit dès le début, comme à l’étranger, nombre de musées conservent encore les souvenirs et les récits de cette guerre.

La Coupole, un monument historique

La Coupole est le plus grand musée de la Seconde Guerre mondiale en France, en Europe même. Elle est l’un des vestiges de cette guerre. Situé à quelques kilomètres de Saint-Omer en Nord-Pas-de-Calais, ce bunker, ce grand musée de la seconde guerre mondiale, est, à lui seul, un lieu symbolique de l’oppression nazie pendant la guerre.

Des musées partout en France

En Normandie, un lieu aussi historique de la guerre, il y a le musée du Débarquement et de la bataille. Qui regroupe les sites, musées et lieux de mémoire qui traitent de l’événement du 6 juin 1944 et de l’offensive qui en a résulté. Sur Paris, le musée du Mémorial de la Shoah propose une exposition qui retrace l’histoire du génocide des Juifs, notamment le sort réservé à ce peuple dans les pays d’Europe pendant la période de la Shoah. Il en existe beaucoup d’autres en France, pour ne citer que le Mémorial de Caen, le Mémorial de l’internement et de la déportation de Compiègne, le musée d’Arromanches, le Mémorial de Provence, le musée de la Deuxième Guerre mondiale Roger-Bellon à Conlie, etc.

Du Mémorial de Mittelbau-Dora en Allemagne au National World War II Museum à la Nouvelle-Orléans

Plusieurs pays conservent également les souvenirs de la Seconde Guerre mondiale. A savoir, le musée du Mémorial Mittelbau-Dora en Allemagne, qui a été le théâtre d’actes de barbarie et d’atrocités nazis. La France a vu 9 000 de ses hommes déportés dans le camp de concentration de Mittelbau-Dora, ils y ont vécu l’enfer et les pires des souffrances en construisant les tunnels de Dora. Et la plupart d’entre eux ne retourneront jamais au pays. Le musée retrace les exploitations et les travaux forcés auxquels les déportés ont été contraints dans ce camp de concentration. Quant au National World War II Museum, situé à La Nouvelle-Orléans, aux États-Unis, il est consacré à la contribution américaine dans l’effort de guerre pendant cette période. Le Churchill War Rooms, au Royaume-Uni, lui, propose la collection qui s’organise autour d’objets : véhicules, chars d’assaut de la Seconde Guerre mondiale, armes ou munitions. Certains pays en conservent aussi les traces, qui font partie des plus grands musées du monde, entre autres l’Italie, le Biélorussie, la Bosnie-Herzégovine, Varsovie.

 

Tout savoir sur le musée de Grande Guerre
Où voir des objets du Grand Reich ?