Zoom sur le Musée de l’Armée

Un musée est fait pour conserver l’histoire via ses collections. Le Musée de l’Armée a le grand avantage d’abriter de nombreuses variétés de collections différentes. Elle contient même plusieurs musées différents en vérité. Des moments importants de notre histoire y sont immortalisés. Il est donc bon d’avoir un minimum de connaissance le concernant.

Histoire du musée de l’armée : histoire de deux musées

Le Musée de l’Armée est en fait la fusion du musée historique de l’Armée et du musée d’artillerie. Cette fusion a eu lieu en 1905. À l’époque, ces deux musées se trouvaient déjà dans l’hôtel des invalides. Le musée d’Artillerie y est installé depuis 1871 sous la révolution. Il a été formé à parti de deux collections d’armement : la collection des princes de Condé et la collection du Garde-Meuble de la Couronne. Plus tard, des fonds venant du Louvre sont venus s’y ajouter en plus de ceux du Pierrefonds, l’artillerie de Vincennes et de quelques autres dons. Quant au musée historique de l’armée, il a été créé en 1986, par la « Sabretache », une société privée. Ses premières collections viennent directement de son président de l’époque, le peintre Edouard Detaille. Pour approfondir, visitez Lacoupole-france.com.

À propos du plan de rénovation Athena

Comment parler du Musée de l’Armée sans évoquer le plan de rénovation Athena ? Dans les années 90, l’architecte Christian Menu a commencé différents aménagements. Le plan de rénovation a été petit à petit amélioré. Il a été bâti Athena l’an 2000. Les aménagements continuèrent au fil des années. En 2005, le département « armes et armure ancienne » a été ouvert. Le département des deux guerres mondiales a été construit entre 2003 et 2006. Le musée de l’ordre de la libération a connu une réhabilitation totale en 2015. Dans le but de restaurer Vizir, un projet de financement participatif a été lancé le 10 Mai 2016. À titre d’information (ou de rappel), c’est le seul cheval naturalisé de Napoléon Ier. Il a été exposé dans le département moderne depuis le 7 Mars 1904. Il a fallu un mois de restauration pour que la monture retrouve sa place d’origine.

La journée d’étude

La journée d’études est un des événements annuels les plus attendus en parlant du Musée de l’Armée. Elle est organisée au Musée de l’Air et de l’Espace lors du Carrefour de l’Air. Durant cette journée, les questions étudiées concernent la mise en valeur du patrimoine, sa restauration et sa conservation. Toujours étant axé sur ces sujets, le thème change chaque année. Cette journée est très importante, car la raison d’être même du musée est mis en avant. En effet, selon la loi de 2002, un musée a pour mission de restaurer, conserver, étudier et présenter ses collections au public.

Quels sont les grands musées de la Seconde Guerre Mondiale ?
Visiter le Musée de la Résistance et de la Déportation