C’est quoi un planétarium ?

Depuis l’Antiquité, on a formé le mot planétarium dans le but de définir un style de référence qui représente les planètes, la Lune et le Soleil. L’idée de dessiner artificiellement le ciel est très ancienne et c’est officiellement le 7 mai 1925 que le premier planétarium fut être placé sur le toit du Deutsches Museum. De nos jours, il a approximativement 4 ou 5 gros représentants professionnels dans l’univers capables d’afficher tous les mouvements et corps du système solaire avec l’assimilation des principaux catalogues astronomiques. Mais quelle est vraiment la définition d’un planétarium ?

Définition du planétarium

Tout le monde peut donner son opinion sur la définition d’un planétarium mais en générale, il indique le dôme montrant une reproduction du ciel avec ses étoiles et ses constellations. C’est un projecteur caractéristique qui permet de simuler le ciel sur un écran hémisphérique. On peut aussi définir le planétarium comme un secteur de culture scientifique usuel à l’astronomie et sachant concevoir divers systèmes de projection du ciel étoilé. Il comprend un système de projection permettant d’afficher la mobilité des planètes dans le ciel, les constellations,… et d’une salle circulaire, qui en est l’écran, surmontée d’un dôme hémisphérique de quelques mètres de diamètre.

Les différents types de système de projection

Nous avons vu la définition d’un planétarium, maintenant, il existe trois types de système. D’abord, il y a les systèmes hybrides, permettant d’employer les 2 systèmes au mieux dont l’apport pédagogique admis par le déplacement du spectateur parmi les planètes du Système solaire dans l’environnement intergalactique ou interstellaire, et la facilité du lancement optique des étoiles vues depuis la Terre. Puis, il y a les systèmes numériques qui sont effectués d’une part d’une visualisation grâce à un ou plusieurs vidéoprojecteurs, et d’autre part, d’un logiciel de simulation astronomique dit « 3D temps réel ». Et enfin, il y a les projecteurs opto-mécaniques qui sont des phénomènes de combinaisons optiques et de mécanismes d’horlogerie. Grâce à une projection optique rectiligne d’une ou plusieurs sources lumineuses, il permet d’accélérer les circulations des corps célestes divers et agréent une image du ciel visible depuis la Terre. Ce-dernier est très remarquable car ils trônent juste au milieu des planétariums.

Les planétariums dans le monde

L’International Planétarium Society rassemble les communautés nationales qui récupèrent l’essentiel des planétariums de chaque pays au niveau international. On peut dénombrer presque 2 611 planétariums constants dans l’univers d’après les recensements derniers. Et en France, le premier planétarium a été établi le 5 mai 1937 sur le cours Albert premier à l’occasion de l’exposition internationale de Paris. Maintenant, il existe environ 75 fixes et 110 de plus en version itinérante.

Le musée, une bonne idée de sortie scolaire ?
Quels sont les différents types de musée ?